Histoires de sexe gratuites Histoires érotiques Histoires tabous

Avec le chien j'ai baisé ma belle fille et sa pote – Chapitre 2




Suite à lépisode 1 de cette histoire je me suis aperçu que javais oublié dans mon PC denvoyer la suite.

La voici donc avec plusieurs mois de retard…

Nous avions réussi à nous endormir sur le canapé, tant les orgasmes de chacun avaient été forts.

Jétais dans un état second, adossé contre le dossier du canapé et Valentine qui était resté empalée sur ma bite, sétait assoupie sur moi, sa tête sur mon épaule, Tandis que Chloé était allongée sur le dos les cuisses complètement écartées et les jambes repliées.

Sa petite culotte restée écartée sur le côté, me tenait les yeux mi-ouverts. Un il sur sa petite chatte, je savourais, à moitié endormi ce moment délicieux.

Je songeais quil fallait peut-être quon se bouge, mais en même temps, sentir la petite chatte étroite de cette jeune ado, qui enserrait ma queue, réveillait mes pulsions, et me maintenait en semi érection.

Les deux merdeuses, semblaient tout de même bien endormies, et moi, je nen étais pas loin, et si ça navait pas été à cause de la petite chatte de Chloé, qui soffrait à mes yeux, jen aurais fait de même.

Quand soudain, japerçus le chien qui venait de poser ses fesses devant nous, et qui avait lair de se rincer lil.

Après quelques secondes, il sapprocha doucement de moi et commença à me renifler les boules.

Javais toujours les cuisses écartées, car la petite Valentine était resté empalée sur ma queue, et je ne pouvais pas bouger sans risquer de la réveiller.

Jai donc laissé le chien libre de ses mouvements, à la fin du compte, il voulait peut-être seulement, sentir lodeur de mes couilles.

Il a commencé à me renifler, et très vite jai senti que sa langue commençait à me lécher. Doucement dabord, mais javoue que ça ma fait de leffet immédiatement, et après quelques secondes il a commencé à bien appuyer sa langue sur mes boules.

Jai recommencé à bander, mais javais surtout peur de réveiller cette petite salope assise sur ma queue.

Ma bite devenait de plus en plus dure, et la petite ne resterait pas longtemps sans réaction, ça semblait évident.

Le cabot, léchait à présent la base de ma queue, quand tout dun coup, je ne sais pas si cétait lodeur, ou lappel du mâle à la femelle, il sest mis à lécher lanus de la petite Valentine.

Ho putain me suis-je dit, là cest mort, il va la réveiller et elle va linsulter et peut-être se mettre en colère.

Ce con de clebs, et au-delà du plaisir quil commençait à me donner, aller tout foutre en lair, et dans la position où jétais, je ne pouvais rien faire.

Mais au lieu dessayer de virer le chien, je me suis dit : mort pour mort, je tente.

Alors, jai mis une main de chaque côté, et jai écarté ses fesses tout doucement, pour laisser plus despace au chien, et quil puisse bien fouiller son anus. Ça mexcitait vraiment.

Mais après quelques petites secondes, la réaction de la post ado a été tout autre.

— Mmmmmm… me susurra telle tout

doucement à loreille, en se redressant très très lentement. Puis elle passa de mon oreille à mes lèvres, en ouvrant grand sa bouche et très profondément, elle a enfoncé sa langue tout entière, au fond de ma gorge.

— Cest boooooon, on ne mavait jamais

fait ça.

Bah oui jespère, métais-je dit en silence. Elle venait juste davoir 18 ans depuis quelques jours, ça aurait été malheureux quelle connaisse déjà ça.

Et puis je me suis dit, que peut-être elle navait pas encore réalisé, que cétait le chien qui était en train de lui bouffer le cul, et quelle pouvait penser, que cétait ma petite salope de belle fille, Chloé.

— Chuuuuuut, ne la réveille pas, on va

en profiter encore un peu pendant quelle dort.

— Mmmmmm cest booooon je métais

encore jamais faite lécher par un chien. Aucun doute, elle savait parfaitement, qui était en train de lui lécher lanus.

— Vas-y, écarte bien mes petites fesses,

jai envie de sentir sa langue.

Putain, mais quelle salope, me suis-je dit.

Le chien passait de son petit trou à ma queue. Il léchait allègrement mon membre, ce qui forçait mes va et viens dans sa chatte.

— Baise-moi bien Alain, narrête pas,

mais doucement, comme ça comme tu fais. Jaime sentir ton gland, qui rentre et qui sort dans ma chatte, Mmmm quand tu me baises lentement comme ça, je sens encore plus la langue du chien, ça me fait encore plus deffet.

Elle commençait à gémir et à sucer ma langue, de plus en plus. Elle la suçait, comme un glaçon, comme si elle me faisait une pipe.

Cétait vraiment très excitant et le résultat, cest que ma bite grossissait de plus en plus en elle.

Jai lâché sa bouche un moment, et jai pris un de ses seins dans ma bouche.

Ils étaient très gros pour une fille aussi jeune, je pense un bon 90 C et elle avait surtout de gros tétons ce qui est plutôt rare à cet âge.

Jétais vraiment comme un fou, je narrêtais pas de lui bouffer les tétons, Elle avait lair dadorer ça.

Mais quelle petite chienne. Jen avais pourtant connu des petites salopes, avec mon boulot cétait facile, mais des aussi jeunes, jamais !

Elle aimait se faire bouffer le cul par Rusty, car elle narrêtait pas de se tortiller de plaisir, dans tous les sens, et me serrait le cou de plus en plus fort.

— Taime ça hein ma ptite pute ! Taime

te faire bouffer le cul par le chien, pendant que je te baise hein ?

— Ho oui jadore cest trop bon me

répondit-elle.

— Jsuis vraiment une petite salope

quand jy pense. Jme suis faite baiser, par un type qui pourrait être largement mon père, et là, je suis en train de me faire lécher par le chien de ma meilleure amie, pendant que son beau-père me baise.

Et en plus jaime ça, continuait-elle.

— Tu me fait trop du bien, rien à voir

avec les jeunes de mon lycée.

— Tinquiète pas je vais te faire du bien.

— Oui je sais, jai vu ça tout à lheure tes

vraiment un super coup !

Et moi de continuer à la bourriquer de plus en plus fort.

Javais envie de lui vider mes couilles, parce quelle mexcitait vraiment grave avec tout ce quelle me disait, mais je préférais me retenir encore un peu pour faire durer le plaisir, cette petite était vraiment trop bonne. Dire quelle navait 18 ans que depuis quelques jours, et elle en paraissait à peine 15 !

Cest ce qui était très éxcitant, car cétait de lordre du fantasme.

Le chien était tellement excité, quau bout dun moment il a mis ses 2 pattes sur le canapé, et il a commencé à se frotter sur la petite Valentine.

— Chut Rusty, non descend ! Lui dis-je.

Mais ce qui mavait le plus surpris cest quelle navait rien dit, jai même cru quelle était déçue que jai cette réaction.

— Je sens bien quil lèche aussi ta queue

de temps en temps. Taimes ça aussi !

Me dit-elle en me regardant droit dans les yeux.

— Avoue, que taime te faire sucer toi

aussi hein ?!

— Heuuu oui, cest vrai que cest bon.

Le chien repris sa position initiale, mais cette fois, il soccupait plutôt de mes couilles. Javoue que je nétais pas mécontent de son initiative.

Ce putain de chien savait y faire, il me faisait vraiment bander dur.

Valentine se déboîta de ma bite, elle se mit à quatre pattes, et entreprit de me faire une bonne pipe.

Cest sûr, elle mavait déjà prouvé tout à lheure, quelle savait y faire. Chloé dormait toujours, elle semblait vraiment crevée, mais en même temps, on ne faisait pas trop de bruit, et puis le spectacle de sa petite chatte, et ses cuisses bien ouvertes mexcitait davantage.

Jai écarté mes jambes, et jai laissé la petite Valentine, soccuper de ma queue. Et voilà que Rusty sest remis à bouffer le cul et la chatte de cette petite salope, je me suis dailleurs demandé un moment, si elle navait pas fait exprès de descendre de moi, pour que le chien ne soccupe plus, que delle.

Elle releva la tête un instant pour me dire :

— Il me fait mouiller ce chien, cest

normal ?

— Oui cest normal tinquiète pas. Cest

un bon lécheur et un bon baiseur !

Et elle replongea sa tête sur ma bite quelle avalait déjà à pleine bouche. Putain, quest-ce quelle me suçait bien cette gamine, Elle se tortillait sans arrêt, le chien lui faisait vraiment de leffet, cest sure.

Sans arrêter de me pomper, elle mis une main de chaque côté de ses fesses, et les écarta, mais cette fois elle-même, pour que le chien puisse bien la croquer.

Je voyais bien que Rusty était très excité sa tige et son bout rouge était complètement sorti de son fourreau.

Après quelques secondes, il se mit de nouveau sur elle, et commença à taper entre ses fesses tout azimut avec sa queue.

Visiblement il voulait la prendre comme une petite chienne. Elle ne disait rien, et continuait de me sucer, pendant que le chien essayait de la baiser. Cétait vraiment une petite chienne, comment à tout juste 18 ans on pouvait être aussi salope ! De voir ça, ma bite était au bord de lexplosion tellement ça mexcitait.

— Il veut me baiser, il veut me baiser !

Me lança Valentine dun ton questionneur, comme si elle était gênée de ce qui lui arrivait, et surtout, comme si elle attendait mon approbation.

— Quest-ce que je fais, quest-ce quil

faut faire ? Elle semblait très excitée mais surtout dans lattente.

— Tas envie quil te baise ? Tas envie

quil te pine ? Je lui pris la tête, une main de chaque côté, pour la rediriger sur ma bite.

— Personne ne le saura jamais à part toi

et moi..

Après quelques tentatives, le chien trouva son petit orifice et lui enfonça son pieu jusquà la garde.

— Aaaaarfffff haaaaaaaa

Ce sont les seuls mots qui sortirent de sa bouche, quand elle sentit quelle était en train dy passer.

Tellement excité davoir trouvé sa femelle, et davoir trouvé son trou, le clebs accéléra ses va et vient dans la chatte de la jeune ado. Il la pilonnait avec une fougue extrême.

— Haaaa il est en train de me défoncer,

il me baise, il me baise foooort, disait-elle en sagrippant à mes fesses. Puis elle repris ma queue dans sa bouche, pendant que le chien lui, narrêtait pas de la piner, encore et encore .

Il était tellement excité, que pendant ses aller et retour il était sorti de sa chatte, mais il ne perdit pas espoir et reprit ses tentatives de pénétration. Il était maladroit et sa queue tapait partout dans les fesses de la petite Valentine, à son grand désespoir.

— Noooon pas là, pas par là, dit-elle en

se tournant vers le chien, pensant quil pourrait comprendre.

Elle lâcha ma bite quelques secondes, pour me dire :

— Il veut me prendre, non il veut me

prendre par derrière, je veux pas jai peur.

— Tas pas envie de te faire prendre par

derrière ? Pourtant je suis sûre que ça te plairait une petite salope comme toi, je suis sûre que Chloé sest faite déjà prendre par son chien, peut-être quelle te la pas dit cest tout.

Je repris sa tête et je la guidais sur ma queue, afin quelle reprenne mon érection telle quelle avait laissé.

Elle continua à me lécher les couilles, puis de me dire :

— Jai peur davoir mal, je me suis jamais

faite baiser par le cul, et puis cest un chien quand même !

— Bah oui cest un chien, quand il te

bouffe le cul comme maintenant, ou quand il te baise cest le même chien.

— Oui cest vrai tas grave raison, mais

tu crois quil va me faire mal ? Jai pas envie quil me fasse mal, me chuchotait telle, de crainte sans doute, de réveiller Chloé.

— Laisse-toi faire et décontracte-toi.

Puis je me suis mis à côté delle, jai craché dans son petit trou plusieurs fois et bien enduit mon majeur avec de la salive, et jai commencé à lui pénétrer son petit fion.

Oh putain, cest vrai quil était étroit, et cétait clair maintenant, que personne avant moi, nétait passé par ce petit trou.

Ça mexcitait vraiment fortement.

— Attend Rusty, dis-je en le repoussant

vers larrière, avec mon autre main.

— Je suis en train de te la préparer pour

que tu puisses bien la prendre par le cul, et elle va aimer ça jespère.

Manifestement le chien était très impatient et je voyais son bout de plus en plus rouge. Et lui, de continuer à lécher la chatte de cette petite merdeuse, pendant que je dilatais un peu son anus, et cette petite salope, avait lair daimer ça.

Elle était vraiment très souple et son petit cul sagrandissait tout seul, javais même réussi à lui mettre deux doigts.

— Ooooh je suis grave excitée baise-moi

Alain, jen ai trop envie.

— Chuuuuut Laisse-toi faire il va

soccuper de ton ptit cul maintenant. Sans que jai eu besoin de rien faire, on aurait dit que le cabot avait compris, il lui est immédiatement monter dessus, et a commencé à taper dans la motte partout sans viser. Il entrait dans sa chatte la bourrait quelques secondes, puis ressortait, et rentrait de nouveau.

Il etait excité comme un fou. Je ne sais pas ce quil cherchait.

Javais vraiment envie quelle se fasse enculer par le chien, parce quaprès elle serait toujours à moi. Je savais que ce nétait pas bien, mais ce nétait pas ma belle-fille et il ny avait donc pas de risque.

Jétais si excité par cette idées, que jai décidé de laider.

Alors jai écarté une fesse de Valentine, je me suis penché un peu sous le chien et jai pris sa queue, avec mon autre main et je lai guidée, jusquau petit trou du cul de Valentine.

Wow !! Et là ! Là, il sest enfoncé comme dans une motte de beurre.

— Aaaaaaaah il ma enculé le salaud, il

mencule là Alain !!! Oh putain il me baise le cul.

— Chuuuuut laisse-toi faire relaxe toi. Le

chien quant à lui narrêtait pas ses va-et-vient.

— Oui mais il va me défoncer non ?

Disait-elle dun air inquiet.

— Ça va aller, laisse toi faire et vas y,

maintenant, continue de me sucer ; tout en lui remettant ma queue dure, au fond de sa gorge.

Nous avions fait un peu trop de bruit, est ce qui devait arriver arriva.

Chloé se réveillait doucement, et au bout de quelques secondes elle compris ce qui se passait.

Enfin, en tous cas, juste que son chien était en train de prendre sa pote à 4 pattes, pendant quelle me suçait.

— Eh bien je vois quon samuse bien

sans moi, dit-elle en samusant de ce quelle voyait.

Puis, sans quitter le canapé, elle se mit à genoux, sapprocha de moi, et enfonça de nouveau sa langue, au fond de ma bouche.

Oh putain, mais quest-ce quelle embrassait bien, ma petite belle-fille.

Elle narrêtait pas de fouiller ma bouche tout en tournant sa langue, jusquau fond de ma gorge.

— Tu aimes ça mon papa hein ? Tes un

vieux salaud toi.

Taimes bien baiser les ptites jeunes comme nous, je le savais ; tout en me léchant les lèvres et en me crachant dedans comme pour mieux humecter.

Cétait vraiment très excitant, et jadorais quand elle crachait sa salive dans ma bouche.

On ne mavait encore jamais fait ça, et je naurais jamais cru que ça pouvait être si excitant.

De voir le chien qui sodomisait lautre petite pute, pendant quelle me suçait, et sentir les seins de ma petite belle fille plaqués sur ma poitrine, et sa bouche qui narrêtait pas de me manger, cétait comme dans un rêve.

À ce rythme là je nallais pas tenir bien longtemps.

Puis ma petite Chloé descendit du canapé, et se mis à 4 pattes elle aussi à côté de sa copine.

— Laisse moi en un peu, petite salope,

ne garde pas cette belle queue, toute entière pour toi. Et voilà quelles sy prenaient à deux pour lécher ma grosse bite. Là cest sûr jallais bientôt exploser dans lune de ces deux bouches.

La petite pute de Valentine, avait les yeux exorbités, de sentir la grosse queue du chien lenculer sans cesse, depuis plusieurs minutes.

Elle aimait vraiment ça elle narrêtait pas de gémir.

— Espèce de petite pute va, taime bien

te faire monter par mon chien hein ? Elle tourna un peu la tête et sécria :

— Mais tes un train de te faire enculer

par mon chien ? Il te prend par derrière et tu dis rien ? Mais tes encore plus salope que moi cest pas vrai !

— Bah oui mais je voulais pas, et Alain

ma dis que toi aussi peut-être, tu te fais prendre par derrière et jétais très excitée.

— Non jamais, on a fait dautres choses

mais pas ça, pas encore en tout cas ; réponds dit-elle en souriant.

Puis comme de bonnes copines, elles se partagèrent mon entre jambe.

Valentine se chargea de me bouffer les couilles. Elle me souleva suffisamment les fesses et me léchait également mon petit trou, pendant que ma belle-fille me faisait une divine fellation.

Cette scène semblait vraiment surréaliste.

Cétait difficile dimaginer que deux ados puissent aimer autant le sexe et me fassent autant de bien, quelle sen faisaient elles-mêmes, et surtout sans aucun tabou.

Valentine avait glissé sa main entre ses cuisses et se masturbait depuis déjà quelques minutes. Quelle petite pute, elle profitait de ce que le chien lui défronçait le cul, pour se tirer le maximum de plaisir, et moi je ne pouvais vraiment plus.

— Ouiiiiii sécria la petite Valentine

soudainement. Elle se mit à crier, cest sûr que lorgasme provoqué par la sodomie du chien, et sa branlette perso, avait été exceptionnelle.

Et moi je nai pas pu me retenir une seconde de plus, et jai accompagné le rallent de la petite pute, en envoyant tout mon sperme dans la bouche de la petite Chloé. Je saccadais et je saccadais encore et encore dans sa bouche, et comme pour mieux me faire jouir, elle avait continué sa succion en me branlant.

La petite merdeuse ne lâcha rien et elle garda ma queue prisonnière au fond de sa gorge.

Elle sembla même, avoir du mal à respirer, mais comme une bonne petite travailleuse quelle était, elle avala tout, très consciencieusement sans laisser se perdre, une seule goutte de mon sperme.

Entre-temps le chien sétait dégagé du cul de la petite Valentine. Elle avait pris un sacré pied la chienne !

Toutes les deux, entreprirent de faire ma toilette avec leur bouche et leur langue, si expertes… Huuuuum cétait si bon.

Elle ne restèrent pas seules très longtemps, après quelques secondes, chloé tira Rusty vers moi, par son collier, et il ne se fit pas prier.

— Vas y mon chien, montre à Alain,

combien tu sais être reconnaissant.

Il commença à enrouler sa longue langue chaude et rapeuse, autour de mon gland, puis le long de ma hampe.

Il ne laissa pas une goutte, je lai même soupçonné, daimer le goût de mon sperme, tant il léchait et léchait encore, même les quelques gouttes qui avaient coulé sur mes couilles et sur mon anus.

Je crois bien quil commençait à mexciter de nouveau et que sil avait continué quelques minutes de plus jaurai de nouveau bandé…

Related posts

Un quartier dépravé – Chapitre 3

historiesexe

la patronne de ma mère 3-1 – Chapitre 1

historiesexe

Christine – Chapitre 5

historiesexe

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte .