Je m’appelle Lara, je suis une belle brune de 1,74 m,52 kg, j’ai un visage de "poupée" comme on me dit souvent avec des petites tache de rousseurs sur le visage qui me donnent du charme, j’ai des yeux verts très clair, une petite poitrine mais un petit cul bombé et je n’ai pas de poil. J’ai une belle petite chatte lisse.

Je venais d’avoir 25 ans et mes parents m’avaient offert un magnifique chihuahua de pure race (Digi). J’étais très contente, il me donnait une affection amicale car je venais de rompre avec mon copain qui m’avait trompé. L’animal était petit mais toujours vif et plein d’énergie.

Un jour après avoir pris ma douche je décida de m’enfiler un gode. Je l’enduisais de lubrifiant et l’inséra dans mon cul et ensuite dans ma chatte. Je fit de mouvement de va et vient tout en me pressant les tétons l’un après l’autre, sa m’excitait. Je continua encore et encore tout en poussant de petits gémissement.

Je sursauta en sentant un petit souffle d’air sur ma vulve. Je posa mon regard au-dessous et je vis Digi qui reniflait mon odeur de chienne en chaleur. Je le repoussa tout en le grondant. Je me coucha sur le lit tout en réfléchissant à ce qu’il venait d’arriver: son petit museau humide m’avait excitée. Je finis ma journée normalement.

Le lendemain je fouilla sur les sites internet pour finalement trouver des vidéos de femmes avec des chiens. Sa me donna une sensation d’envie et je pût remarquer que ma culotte était légèrement mouillée. Je pris la décision. J’allais dans ma chambre et je me mis nue. J’appelais Digi, il vint en un instant. Je le pris dans mes bras et le posa sur le lit. Je le retourna et lui caressa le ventre, il aimait cela.

Je descendais encore quand j’aperçus un petit bout sortait de son bas-ventre: son petit pénis était sortit de son fourreau. Il était tellement petit qu’il ne pouvait me procurer du plaisir mais je trouva une autre solution. Je pris le minuscule sexe entre mes doigts et je l’inséra dans ma bouche. Il était petit mais ma langue passa partout dessus et nous aimions cela tous les deux. Je continua cette fellation canine et d’un coups je sentis une petite quantité de liquide chaud. Le sperme du chihuahua était pour moi très bon malgré la petite quantité.

Je me mis sur le dos et j’écartai les jambes. Digi s’approcha et renifla et d’un coups, il donna des coups de langue en abondance et avec une grande rapidité. Il était acharné. C’était bon, trop bon. Je ne pût me retenir et des jets de mouille vaginale qui partaient dans tous les sens. Cela excita le petit chien et il essuya toute la mouille sur mon corps.

Une semaine plus tard mon petit amant canin fut brutalement tué, il est tombé de la fenêtre de ma chambre. Après quelques peine je pris une décision: j’allais acheter un autre chien mais un gros qui pourrait me prendre comme une chienne. Je trouva de quoi me satisfaire, un bon gros rottweiler de 7 ans tout adorable et gentil que j’appelai Sparti.

Une fois à la maison, je pris une douche et me prépara à recevoir la bête. Je me mis nue dans le lit et je m’étais enduite d’huile. J’appelai Sparti qui vient en douceur. Je frotta ma chatte pour faire faire en sorte de l’attirer, l’effet fut immédiat et il passa des coups de langue. C’était encore plus bon que avec Digi. La langue râpeuse du chien sur ma vulve était sensationnel. Je l’arrêta. Je me mis à quatre patte à terre et lui présenta mon cul. Il le renifla et passa un coup de langue chaude. Il sauta sur mon dos et je pût sentir contre mes cuisses l’énorme sexe du chien. Je me rendu compte de ce que j’allais faire et j’essayais de l’éloigner mais je n’arrivais pas, je finis par accepter ce que ce gros chien allait me faire.

Je l’aida à enfilé sa longue bite dans mon anus et il commença ses va et vient. Je me rendu compte que son sexe devait faire 25 cm sur 5. Il me faisait mal mais la sensation de se faire saillir par un aussi gros membre était tellement agréable que je continua et je fit aller mon cul d’avant en arrière.

Le chien poussa un gémissement et moi un cris de plaisir. Il venait d’éjaculer et en abondance, mon cul était tellement rempli que du sperme canin coulait jusqu’au sol. Je le goûta; il n’était pas aussi doux que celui de Digi mais ça allait. Sparti allait, épuisé, alla dans son panier. J’allais le chercher pour qu’il se couche sur mon lit. Je pris son très long sexe et je l’astiqua, il redevint vite dur. Alors je l’enfourna dans ma bouche bien que je ne sus tout mettre dedans car il était tellement grand son sexe. Je le suça et Sparti semblait apprécier. Je le branlais en même temps avec mes deux mains. Oh oui……. C’était délicieux, on instinct de sexe me contrôla. Je le suça encore plus vite tout en me doigtant la chatte. Le chien éjacula encore et beaucoup. J’avalai ce que je pût et je cracha le reste. Dans l’action le sperme canin avait aussi atterrit sur ma poitrine et sur mon visage.

Le chien passa sa langue pour nettoyer son acte. Il s’arrêta devant ma chatte et commença des coups de langue magistrale. La langue râpeuse, chaude et humide me faisait un bien fou. Ma mouille vaginale sortit et le chien nettoya tout.

Depuis je pratique souvent la zoophilie. Si sa intéresse quelqu’un, je lui envoie des photos et il m’envoie des photos de son sexe (je pourrais mouillée dessus). Merci.

Related posts

mes parents – Chapitre 6

historiesexe

Un voyage instructif – Chapitre 1

historiesexe

Quel anniversaire!! – Chapitre 3

historiesexe

1 Commentaire

Ben 2023-12-23 at 13h25

J’admire beaucoup ça me bande tellement

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte .