Histoires de sexe arabes Histoires de tromper

Julie, Elsa et moi – Chapitre 3




Julie elsa et moi 3

Julie et moi nous avons baisé très souvent et, un mois avant les 17 ans d’Elsa, nous avons parlé de son dépucelage ; je voulais faire de ce jour un jour particulier, avec ambiance lumière tamisée à commande vocale, musique traditionnelle japonaise en sourdine dans la chambre nuptiale, celle où elle fut conçue, une odeur de chatte et plein de cyprine devront être présentes dans cette pièce pour le jour J.

Je me mis donc au travail pour préparer tout cela, et la veille, Julie avait invité deux femmes, une blonde de 35 ans et une grande brune de 27 ans. Toute la nuit, nous les avons entendues jouir, encore et encore ; au petit matin elles se sont un peu calmées, environ 2 heures, avant de reprendre de plus belle, puis, vers 11 heures du matin, les deux belles sont parties ; à 14 heures, nous faisions notre entrée dans la chambre nuptiale ; Julie était là, allongée, nue, couverte de sécrétions vaginales, pleine de jus de femelle ; Elsa, elle, était vêtue d’une simple chemise de nuit transparente. Je lui fis face, retirant calmement ses bretelles, la nuisette tomba à terre, puis elle se dirigea vers sa mère, lui demandant de la lécher ; Julie obéit, elle mangea la fente déjà trempée de sa fille, puis, se mettant à genoux entre les jambes de Julie, Elsa joua avec son clito, caressant et doigtant sa mère ; elle engouffra sa langue dans le sexe de sa génitrice, et lécha jusqu’à lexplosion de sa mère. Julie mit une 1/2 heure pour préparer la chatte de sa fille à recevoir mon serpent monstrueux ; je n’avais jamais eu un phallus aussi gros et dur, un phallus impudique comme me disait Julie.

Voilà maintenant une superbe fille souriante devant moi, la chatte rasée, ruisselante de désir, prête pour le sanctuaire du plaisir ; je la fis placer en position de missionnaire, l’embrassant à pleine bouche, titillant ses superbes seins, les suçant, les embrassant, je m’occupais d’un sein pendant que Julie faisait de même avec l’autre, les deux seins en une seule fois, un râle de jouissance, un soubresaut, et un premier orgasme salué par un puissant jet de cyprine qui m’inonda les cuisses .

Pendant que Julie s’occupait seule de sa poitrine, je descendis vers son sexe, léchant et embrassant chaque centimètre de son merveilleux corps, sa respiration était haletante, saccadée, des gémissements de plaisir sortaient de sa gorge, elle était prête, j’allais lui ôter son pucelage, elle eut droit à un cunnilingus comme jamais elle n’avait connu, lui léchant le clitoris, enroulant ma langue autour, caressant sa vulve et les bords extérieurs de son sexe, je mis ma pine devant cette grotte intime frottant mon gland contre sa vulve, elle mouillait abondamment, je lui pris la tête à deux mains, la bloquant, l’embrassant le plus profond possible et je rentrai ma queue dans son antre, je rencontrai l’hymen et je poussai rapidement d’un coup sec ; elle n’a pas eu le loisir de crier, un petit frisson parcourut son corps, mission accomplie ; il ne restait plus qu’à lui donner du plaisir, enfonçant un doigt dans son cul d’un seul coup, rentrant ma pine jusqu’à la garde, je la fis jouir instantanément, mais beaucoup trop vite ; je continuai à la limer tel un forcené, alternant les va-et-vient lents et rapides, lui faisant découvrir les variantes du plaisir, elle jouit encore trois fois avant que je me répande en elle, lui donnant une quantité de foutre incroyable, une semence digne d’un Dieu, ou presque. Je sortis mon sexe, qui se mit en berne rapidement pour un petit moment, lui prodiguant encore mille caresses, goûtant au parfum et à la sueur de son corps que j’adore tant ! Restait à prendre son anus…

Voir la suite bientôt …..

Related posts

Hugo et Juliette – Chapitre 3

historiesexe

Fantasmes en vrac – Chapitre 1

historiesexe

weekend avec mon beau père et Max – Chapitre 4

historiesexe

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte .