Histoires de sexe soeur Histoires porno

histoire de famille – Chapitre 1




Bonjour mes amis m’appelle Frank…

J’ai 25 ans et mon histoire c’est passé il y a maintenant une dizaine d’année…

Nous vivons ma mère, ma sur et moi dans un petit appartement de banlieue, ma sur et moi avons chacun notre chambre tandis que ma mère, elle dors sur le clic clac plutôt confortable dans le salon…

Ma sur de deux ans ma cadette est une jolie brune, elle aime le sport et la mode… Nous ne nous entendons pas très bien depuis le divorce de nos parents, elle est devenue distante avec moi comme avec ma mère…

Mais revenons a notre histoire… Tout commence un soir de juin pendant le diner … C’est bientôt la fin des cours et nous somme tous très content a l’approche des vacances, comme chaque année nous irons aux bords de la mère chez mon grand père…

Ma sur Annabelle toujours habillé légèrement en cette saison ce décide a casser l’ambiance en décidant qu’elle n’ira pas chez son grand père cette année.

"C’est tout le temps pareil.. pis il y a rien a faire la bas !

– Je m’en moque tu viens avec nous et pis c’est tout !!"

Rouge de colère ma sur quitte la table et part s’enfermé dans sa chambre…

Je ne peut m’empêcher d’observer son sublime déhancher, son mini short moule à la perfection son petit cul, je me souviens encore du jour ou elle avait découpé tous ses vieux jeans trop petit pour elle…

"Je les gardes pour quand il ferra chaud avait elle dis de son petit air innocent."

Elle pouvait toujours les enfiler mais plus les fermer, si bien qu’on pouvait contempler tout a loisir l’ensemble de son ventre quand elle portais ses vieux T-shirt eux aussi trop petit pour elle. C’était une jeune femme sublime..

" C’est incroyable Frank.. je ne sais plus quoi faire…

— En même temps elle a pas tort maman… chaque année c’est pareil..

Pour ce faire pardonner ma mère nous offrit un chien, Max, un bâtard ressemblant étrangement a un labrador mais en plus gros et plus grand… déjà relativement vieux Max était très affectueux.

Max était devenue le meilleur ami d’Annabelle.

Vint le départ tant redouté vers ce petit patelin isolé de tout et proche de la mer.

Les premières semaines de vacances se passèrent plutôt bien… la maison de mon grand père était vaste et entouré d’un grand jardin…

Mes journées était rythmé par les ballades seul ou accompagné de ma mère avec qui je partage mon amour de la nature. Nous fréquentions tous les jours une petite plage ou je pouvais admirer à loisirs les courbes des deux femmes de ma vie. Elles adoraient se faire bronzer toutes les deux les seins nues. Je pensais tous les jours a elles en me masturbant, jusqu’à ce soir de juillet; papy était partis se couchez tôt nous avions tous bues un peu de vin, ma sur était partis promener Max dans le jardin et je me retrouvais avec ma mère dans la cuisine a faire la vaisselles. Tandis que nous discutions tous deux; ma mère, poussant un petit cris, lâche son assiette

"Qu’est ce qu’il a?

encore sous le choc :

— tu ne vois pas !?

— non

— regarde bien ! sous l’arbre au fond du jardin.."

Elle me dis ca avec un sourire que je ne lui connais pas, une étincelle au fond des yeux.

Stupeur, ce que ma mère me montre du doigt tout excitée, c’est tout simplement ma sur.. A quatre patte son jean trop petit pour elle redescendus sur ses genoux entrain de ce faire monter comme une chienne, c’est le cas de le dire par Max notre chien!

" elle a l’air d’aimer..

-Mamannnn !

— Quoi ? Si c’est ce qu’elle aime.."

Ma mère est une vraie cochonne je ne peux pas croire ça..

"moi ca m’excite en tous cas"

-maman!!!

— pas toi? j’ai bien l’impression pourtant..

Elle désigne du doigts la bosse qui s’est formé sous mon bermuda…

"allez enlève le.." en parlant elle ouvre le frigo et en sort un énorme concombre

Un peu affolé je m’exécute, elle pose le concombre et déboutonne son chemisier blanc afin d’exposer son opulente poitrine au yeux de son fils elle remonte sa jupe et je peux enfin contemplé la chatte poilue de ma mère..

"regarde elle a changé de position… dit-elle en m’attrapant la queue et en désignant ma chienne de sur.

Elle reprend le concombre et se met a quatre patte sur la table elle me suce et commence a s’introduire le gode improvisé dans le vagin…elle gémit la salope.

Elle se retourne vers la fenêtre pour observer ma sur toujours si occupé et attrape chacune de ses fesses et me tendant son cul..

" tu veux enculer maman?" dit-elle dans un gémissement, le concombre a presque disparu.

Sans attendre j’introduis ma bite dans son cul et commence a la ramoné de plus en plus fort..

Elle aime. Elle me le dit, me le gémit, me le crie. Elle adore. Je pelote ses gros nichons d’une main et de l’autre tire sur sa chevelure de fausse blonde.

Ma mère est une pute elle veut que je lui dise et je le fais.

"salope t’aime ça te faire défoncer le fion par ton fils hein p’tite pute hein?

J’accélère le rythme et quand enfin elle hurle son plaisir.

Je jouis et remplie son anus de foutre.

Tremblante elle s’assoie sur la table et retire le concombre, un énorme bruit de succion suivis d’un gémissement ce fait entendre..elle se lève, se rhabille et range le concombre dans le frigo…

"J’ai adoré Frank.. demain on s’occupera tous les deux de ta petite sur!"

Elle m’embrasse et monte se coucher.. je suis seul et a moitié nu et la porte d’entrée viens de claquer annonçant le retour d’Annabelle…

Related posts

Je remplace ma collègue Sophie – Chapitre 4

historiesexe

Nouvelle – Chapitre 12

historiesexe

La plume – Chapitre 1

historiesexe

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte .