Histoires de baise Histoires de non consentement Histoires de sexe noir

Chronologie du désir – Chapitre 1




INTRODUCTION

Qui suis-je ? Voici une question à laquelle jaurais bien du mal à vous répondre Un collectionneur de plaisirs, cest certain ! Rien ne mépanouit plus, au plus profond de mon quotidien, que la sensuelle ondulation des courbes dune femme en plein orgasme, amplifiée par les cris gémissants de son excitation et la moiteur de ses seins ; ou bien encore le regard coquin et gourmand de ma meilleure amie, Nathalie, tandis quelle se mordille les lèvres, souriante, juste après avoir avalé avec satisfaction les petites giclées de sperme sorties de ma queue raidie par lhabileté de sa langue et de ses doigts.

Bref, vous laurez sans doute compris, jaime vivre des plaisirs du sexe et de la chair, lultime épanouissement dune libido surdéveloppée en quelque sorte. Jaurais même pu affirmer un continuel besoin de ces plaisirs, si ma vie entière depuis cette fantastique découverte norbitait pas complètement autour du sexe féminin et de ses attraits.

Je me présente, jai 27 ans. Mon prénom nest pas vraiment utile pour la suite des évènements, cependant, afin de conserver cette fibre dauthenticité à laquelle je tiens tant tout au long de mon récit (car tout ce que je mapprête à vous raconter a réellement eu lieu), je vous le donne : je mappelle Mickael, et je suis professeur à domicile de piano depuis maintenant cinq ans environ. La musique mapporte tout ce que le sexe et ma relation sentimentale ne peuvent mapporter. Car en effet, cela fait un peu plus de trois ans que je suis en couple (et dailleurs le spectre dun mariage prochain commence à planer au-dessus de mes épaules) et ma copine, Laura (dont vous entendrez pas mal parler par la suite), bien que merveilleusement érotique, intelligente, drôle et, pardonnez-moi lexpression, plutôt très bien foutue, nest pas dotée de cette petite fibre de perversion et de vice absolument nécessaires chez une femme afin que je puisse avoir tout le loisir de mépanouir totalement.

Cest que jai une vision bien personnelle des femmes : je les aime joueuses, à la fois passionnées et vicieuses, sans tabous et un brin perverses (je sais ce que vous vous dites, actuellement on appellerait cela une salope. Si cest le cas, alors je trouve le terme noble ! Pourquoi une femme naurait-elle pas le droit de se faire plaisir et de se stimuler en allumant les mecs qui lui plaisent ?), jaime celles qui aiment autant jouir que procurer du plaisir, je les aime pulpeuses avec de belles hanches bien dessinées, une poitrine développée avec un minimum de volume pour me faire fondre, de longs cheveux et le regard coquin, je les aime entreprenantes et sûres delles, je les aime un peu exhibitionnistes, quand elles ne craignent pas de se dévoiler, cherchant à attiser les désirs de la gent masculine.

Mais cest le temps qui a façonné mon idéal féminin, au gré des expériences. Et il faut dire que des expériences jen ai connu des belles ! Elles ont forgé linsatiabilité de mon appétit sexuel, que ce soient mes années dinitiation avec ma grande sur, mes rencontres les plus chaudes sur internet puis dans la vraie vie, comme par exemple Nathalie devenue ma meilleure sexfriend, ou bien sur la plage lété, dans un magasin de chaussures, chez mon coiffeur, ou encore mon élève de piano mariée qui ne voulait pas mettre fin à notre relation de peur de ne trouver un autre homme capable de la faire jouir aussi intensément en lui léchant lanus, mes plus torrides expériences à trois, etc. Toutes ces expériences qui alimentent ma soif de découverte, de plaisir, de nouveauté et qui me permettent de mabandonner aux jeux les plus coquins et les plus pervers avec, par exemple, une inconnue rencontrée dans un avion.

Et si je partageais avec vous cette facette la plus excitante de ma vie ? Je suis certain que vous comprendriez mieux qui je suis, et peut-être que de vous dévoiler ces pans intimes de ma vie me permettrait de mieux me connaître moi-même Quand les fantasmes effleurent la réalité, les sens tourbillonnent en une spirale de volupté, de fantaisie. Et il ne reste plus quun infime petit pas à faire pour sy plonger intimement, entièrement nu, et sy abandonner ensemble.

Related posts

Chez mon ami Paul – Chapitre 1

historiesexe

Enseignement à risques – Chapitre 1

historiesexe

Les Zaventuriers – Chapitre 19

historiesexe

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte .