Elle ferma la porte de la chambre me laissant seule avec mon érection.

La brûlure se fait doucement ressentir, mais je ne tarde pas à mendormir.

Dans la soirée, je suis réveillé par l infirmière qui vient me badigeonner de nouveau de biafine. Elle me demande si je n ai besoin de rien. Je lui réponds par la négative. Elle soulève légèrement le champ pour me mettre de la biafine un peu plus bas, ma peau rougissant au niveau de la ceinture

Dans la nuit cette terrible envie duriner me reprend. Je tente de me lever, mais la peau me tire et je ny parviens pas. De plus avec cette perfusion difficile de se déplacer

Jactionne la sonnette.

Évelyne apparaît alors. Je voulais tout sauf elle.

Alors qu’est-ce qui se passe…. me demande t elle

Pourriez vous me passer le pistolet s il vous plaît.

Elle va chercher lustensile, ôte le champ et le pose entre mes jambes. Sans que je ne lui demande rien, elle caresse mes bourses, et ma verge.

Voilà dit elle il est tout gentil quand on sait y faire. Regardez, il va entrer tout seul dans le pistolet.

Effectivement, ma verge sest développée plus que la normale. Je me soulage alors dans le pistolet.

Évelyne entame le même cérémonial, elle vide le pistolet dans les toilettes, vient messuyer la verge et jette le morceau dans la cuvette avant de tirer la chasse d eau.

Merci lui dis-je.

J aperçois alors dans l échancrure de sa blouse, la forme dun sein qui me semble bien proportionné. Ayant une très forte attirance pour la poitrine, il nen faut pas plus pour que ma verge s’éveille à nouveau.

Bin dis donc me dit elle, qu ’est-ce qui lui arrive… Cest de lavoir essuyé qui la met dans cet état.

Je suis très gêné et ne sais que répondre.

Elle me prend à pleine main. Mais cest une gentille queue ma fois dit elle, heureusement elle na pas eu chaud, il aurait fallut la badigeonner de biafine

Elle commence alors une lente caresse se penchant un peu plus sur moi.

Je lui demande d arrêter car je suis marié. Elle me répond quelle aussi, mais quelle ne fait que vérifier que tout fonctionne correctement. Il serait dommage quà votre retour au domicile madame ne puisse plus jouer avec votre engin. Mais j arrête de suite le traitement si vous le souhaitez.

Non ce nest pas ce que je dis, mais j ai aperçu la forme de vos seins et cest pour cela que je suis entré en érection,

Ah ce nest que cela. Elle ouvre alors spontanément les deux premiers boutons de sa blouse laissant entrevoir deux superbes globes avec un joli soutien gorge blanc

Je bande alors effrontément.

Bon, tout a lair de fonctionner. Je suis de garde jusqu’à 6 heures demain matin, si vous avez besoin cette nuit nhésitez pas. Ma collègue est là aussi.

Mais vous n nallez pas me laisser dans cet état. Je ne peux rien faire, je suis excité et en érection et vous allez partir.

Oui, j ai vérifié que cela fonctionné, vous êtes réceptif, que voulez vous de plus.

Elle s approche de moi, me pose un doux baiser sur la commissure des lèvres me prodigue une dernière caresse et s apprête à partir. Puis elle se ravise, se hisse sur la pointe des pieds et me pose sa poitrine sur le visage.

Faites de beaux rêves et sonnez pour uriner.

Puis elle quitte de nouveau la chambre fermant la lumière en me laissant la verge nue, sans reposer le champ.

J ai honte. Mais à cette heure ci, plus personne de viendra.

Mais là, l infirmière arrive. Une dame plus âgée.

Ah oui, tout fonctionne dit-elle. EVELYNE ma dit que vous aviez un souci pour uriner, je ne vois pas trop où il se situe. Vous êtes très bien comme ça; voulez vous que je remette le champ cela vous soulagerai peut être à moins que….

A moins que quoi.

Voulez vous un peu de vaseline sur vote verge pour calmer ces ardeurs.

Ah la vaseline calme les érections…

Oui cest connu, attendez je reviens.

Je viens dapprendre quelque chose, la vaseline aurait un effet décongestionnant.

L infirmière revient avec un tube de vaseline. Elle en met dans sa main, puis me prend la verge et commence une douce et lente masturbation.

Mais, vous n’allez pas me calmer en faisant cela.

Qui a parlé de vous calmer. J ai dit de vous supprimer lérection alors soyez patient.

Et elle reprend patiemment sa masturbation. Sa main glisse sur ma verge aisément grâce à la vaseline, elle me malaxe les testicules

Vous sentez vous mieux.

Oui cest très doux et très agréable.

Alors, vous voyez que j avais raison. Sa main glisse lentement le long de ma hampe jusqu’à lextrémité

Related posts

La cure – Chapitre 14

historiesexe

Un arrangement très particulier – Chapitre 6

historiesexe

Nos meilleures vacances – Chapitre 3

historiesexe

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte .