Histoires de baise Histoires de tromper Premières histoires de sexe

une leçon pas comme les autres…. – Chapitre 3




Chapitre III : Amour sauvage

Cela faisait plusieurs semaines quelle navait plus entendu parler de lui, elle y pensait parfois, se demandant si elle navait pas rêvé ses aventures. Un soir elle regardait la télé quand son téléphone sonna, elle décrocha :

— allo qui est ce?

— devine chérie, alors pas trop en manque? ça fait un mois quand même depuis le salon.

Soudain excitée elle répondit la voix chargée de désir.

-Hum si! j’ai la chatte en feu: j’avais hâte que tu m’appelle.

— Tu connais planète sauvage?

Cherche sur Google map et rejoins moi après la fermeture du parc je fais la caisse on sera seul.

Toute excitée elle commença à se caresser – hum d’accord ça marche je serais là.

-Ok à demain 20H00 prends des fringues de rechange on passera la nuit dans le parc.

Ca marche alors à demain dit-elle toute excitée titillant violemment son bas clito. Le lendemain à 20h elle se dirigea jusqu’au parc toute excitée, elle n’avait pas mis de sous-vêtements sachant qu’elle n’en aurait pas besoin. Elle attendait un peu nerveuse devant le parc, quand il arriva dans sa veste noire l’air amusé.

-Alors prête?

-Hum oui toujours. dit-elle langoureusement.

-Alors viens! Il l’emmena dans le parc et sortant des sentiers battus il la guida vers une clairière au milieu de laquelle se trouvais une tente et un feu de camp.

-On va passer la nuit ici et demain je te ferrais visiter.

-Hum d’accord dit elle toujours excitée.

Ils s’installèrent donc autour du feu de camp et pendant le dîner après un long silence il demanda:

— Une partie du parc que tu voudrais voir en priorité demain?

— Hum à vrai dire je ne sais pas je te laisserais choisir je te fais confiance pour cela brrr il fait un peu froid ici se rapprochant de l’homme. Il lui caressait la cuisse et en la regardant dans les yeux il lui dit, – en attendant on a une nuit devant nous…..

La Fille écarta alors les cuisses lui lançant un regard brûlant ce rapprochant plus de lui.

-Hum oui en effet ..Tout en massant la bosse du jean de son partenaire. Encouragé il releva alors sa jupe dévoilant son intimité au grand jour et commençât à la lui dévorer méthodiquement.

Elle se mit à gémir de plaisir appuyant sur la tête de son mâle pour qu’il la lui dévore plus fort.

-Ahhh ouii ça fait tellement longtemps qu’on me l’a bouffé comme saaaa.

Avec un regard passionné il l’enjamba, finissant de se déshabiller, son sexe pointé vers la chatte de la jeune femme, une fois à sa hauteur il commença à caresser les lèvres de son sexe et son clito avec son membre en rut.

La fille tendit alors sa petite chatte en gémissant pour sentir le gland bouillant de ce mâle en rut sur sa chatte de femelle en chaleur.

Devant son insistance il ne se fit pas prier et commença ses mouvements de bassin tout en l’embrassant fougueusement.

Elle commença à son tour des mouvements de hanches à son rythme se faisant limer la chatte à toute vitesse, se mettant à crier.

-Mais t’es vraiment acro toi !, dit il haletant.

-Anhh ouii j’adore saaa !! toujours plus exigeante s’empalant sur le sexe de son amant de plus en plus vite en hurlant de plaisir, le souffle court.

Après un ultime mouvement de rein il sortit son sexe et lui aspergea le visage et les seins dans un soupir.

-ahhh je suis ta pute! dit elle tout en se léchant les babines et se délectant de son foutre.

il se rassied et continua la conversation parlant de leurs aventures et de ses projets pour le lendemain, mais soudain au bout de 10 minutes, il se figea:

— Ne bouge pas…..

Elle se figea inquiète se demandant ce qui pouvait effrayer l’homme, elle se retourna lentement et sursauta : un tigre blanc immense s’avançait dans la clairière en grondant.

-Surtout ne fait rien de stupide..

Le fauve était attiré par les phéromones de la femelle en chaleur et s’avançait vers elle à pas feutrés.

Quand à la dite femelle elle nosait plus bouger, terrifiée

— Si jétais toi je résisterais pas….

Toujours recroquevillée sur elle même elle lui chuchota

— Mais il est énorme ! il va me massacrer ! Regardant l’animal s’approcher, intrigué et excité par cette frêle femelle, humant l’air de sa truffe énorme cherchant la source de l’odeur qui l’avait mis en rut.

-C’est une félin le seul problème c’est que quand il te possédera tu ne pourras plus te dégager avant quil ait fini ..

— Mais je ne suis pas prête pour ça ! dit elle en sanglotant. Soudain le tigre posa sur elle sa truffe énorme, la reniflant fortement la jeune femme qui fut parcourue de frissons.

-Ne résiste pas ! Sinon il te blessera, et saccouplera quand même avec toi .

L’animal s’avança alors son sexe félin se présentant devant celui de la jeune femme tremblante.

Elle comprit alors quelle ne pouvais larrêter et quelle le veuille ou non elle deviendrait sa femelle, elle se retourna donc, lui offrant sa croupe avec appréhension.

Dans un grognement le prédateur se positionna, les pattes avant sur le dos de sa femelle, la maintenant par se griffes, et approcha son sexe du corps innocent de la jeune femme qui poussa un cri de douleur sous les griffes de l’animal complètement écrasée par le poids de la bête. Se dernier la pénétra dans un coup de rein souple et puissant, il était plus rapide et agile dans ses mouvements que ce que à quoi elle était habituée avec les animaux qui lavait saillie, mais son sexe félin provoquait en elle le même plaisir bestial.

Elle poussait des cris de plaisir intense sous les coup de reins puissants et très habiles de l’animal qui lui écartelait sa petite chatte de sa queue gigantesque, et se mit à bouger les hanches frénétiquement.

Voyant que sous la brutalité des assauts sa femelle tentait faiblement de se dégager , il lui encrera sa nuque de ses mâchoires énorme, pour la soumettre.

— Nan sérieusement ce nest pas une bonne idée, tu es sa femelle maintenant .. dit il en se tenant à distance du male en rut et de sa femelle en chaleur.

Entre deux cris de plaisir cette dernière articula:

— Dis anhh mais c’est bientôt fini ça fait 30 min qu’il me défonce j’en peux plus . Haahhaaa.

Lanimal de plus en plus excité lui lime encore plus fortement sa chatte toute rougie sous la puissance de l’animal, écartelée à lextrême.

-J’en sais rien c’est un mâle dominant tu sais……

Le dit mâle lui accéléra justement ses mouvements de bassins enfonçant ses griffes dans le dos de sa femelle.

— humpfff nonnn c’est trop bonnn !! Cria-t-elle entre douleur et plaisir cambrée comme une véritable chienne. Dans un ultime rugissement le tigre se vida dans sa femelle qui hurlait de jouissance elle aussi. Il restèrent quelques instant emboîtés avant que le tigre ne se retire libérant un flot de sperme hors du sexe de sa petite femelle, qui sécroulât épuisé, puis après quil soit parti, glissa une main furtive et la porta à sa bouche pour goûter à la semence de son dernier mâle.

owned -Eristof

Related posts

Sexe avec une fan – Chapitre 1

historiesexe

Une éducation particulière – Chapitre 2

historiesexe

L'envol des tourterelles – Chapitre 9

historiesexe

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte .